100 % coton, c’est un tissu actuel très extensible pour des vêtements confortables et près du corps.

Plante robuste à croissance rapide qui ne nécessite ni herbicide ni pesticide.
La graine peut être pressée ou mangée, et les résidus sont utilisés en compost ou servent à fabriquer de la laine ou du béton pour l'habitat écologique

Commerce équitable*

Concept apparu au milieu des années 50 sur l'initiative d'organisations non gouvernementales, en Angleterre et aux Pays-Bas.

Commerce qui repose sur le principe selon lequel, faire ses achats est un moyen d'agir pour réduire les inégalités Nord-Sud.

Le commerce équitable consiste à garantir un revenu minimum au producteur initial et à lui donner des garanties suffisantes pour qu'il puisse se développer à long terme.

Il existe un label européen ''Fair trade'' attribué en France par l'association Max Havelaar.
Il concerne essentiellement les produits alimentaires (exemples : café, thé, cacao, bananes, etc.), artisanaux (exemples : nappes, vêtements, poteries, etc.) et bientôt les produits industriels (exemple : ballon de football).

Il poursuit deux objectifs principaux :
- améliorer les conditions de vie des petits producteurs du Sud, marginalisés par leur manque de moyens et d’expériences en créant des débouchés pour commercialiser leurs produits auprès des consommateurs du Nord et permettre à ces producteurs de prendre en charge eux-mêmes leur développement,
- développer un réseau de consommateurs responsables en sensibilisant l’opinion publique aux déséquilibres des échanges internationaux et en entreprenant des actions auprès des décideurs économiques et politiques.

 

Dans cette catégorie d’articles, nous intégrons
- les produits fonctionnant à dynamo, solaires (n’utilisant pas de piles)
- les sacs courses pliables permettant de ne pas utiliser des sachets plastiques nuisibles à l’environnement…

 Développement Durable (DD)*
Le développement durable, est une notion récente qui désigne des actions visant à concilier trois mondes différents, celui de l’économie, celui de l’écologie et celui du social. Selon le ministère de l’écologie et du développement durable, ''à long terme, il n’y aura pas de développement possible s’il n’est pas économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable.''
Ce terme, créé en 1980 d'après l'anglais « sustainable development », désigne une forme de développement économique respectueux de l'environnement, du renouvellement des ressources et de leur exploitation rationnelle, de manière à préserver les matières premières, mais également à s'assurer d'un développement socialement équitable. Ce mode de développement répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Depuis la conférence de Rio (1992) le développement durable est reconnu comme un objectif par la communauté internationale.

Exemples d’actions de type développement durable à mettre en œuvre dans l’entreprise :
- Faites une utilisation durable des ressources renouvelables : en consommant des ressources et de l’énergie renouvelables, non seulement l’environnement est mieux protégé, mais aussi vous contribuez à préserver les emplois, le commerce, les exportations et le développement de produits.
- Mettez en œuvre des pratiques de conservation : utilisation durable de ressources naturelles, réduction et valorisation des déchets, conservation de l’énergie, utilisation de produits et services écologiques, restauration de milieux naturels, etc.
- Faites preuve d’innovation : évitez les technologies conventionnelles en préférant les technologies plus efficientes, moins polluantes et plus durables.
- Appuyez les organisations locales à but non-lucratif qui œuvrent à protéger les écosystèmes locaux.
- Offrez des produits et services écologiques : vous donnez l’exemple de pratiques durables tout en les promouvant auprès de vos clients.
- Faites preuve de diligence raisonnable et assurez la conformité : en intégrant l’incidence que peut avoir votre travail sur l’environnement, les règlements en vigueur, comment assurer la conformité et comment limiter ou même prévenir certains impacts.

Forest Stewardship Council (FSC) est un écolabel

Le principe : pour chaque arbre coupé, un autre est replanté.

Label FSC - Label de type II*
Label déjà attribué au niveau mondial. Concerne : certification des forêts et labellisation des bois.

Principales caractéristiques : Promotionne la gestion forestière écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable.

Quel marquage pour quel type d'objet ?

Qu'est-ce qu'une couleur pantone ?

explicatif sur les différentes matières que vous pouvez rencontrer

utiliser le bon terme, c'est important: découvrez la différence entre commerce équitable, bio, FSC, recyclé, recyclable...